Lancement du Prix Saravah
Le 14 juillet 2017
aux Francofolies de la Rochelle.


Pierre Barouh
Crédits photo : Philippe Matsas/Saravah

« Il y a des années où l’on a envie
de ne rien faire »


Tel a été le slogan de SARAVAH depuis sa création en 1966. Cette phrase est empruntée à l’autobiographie de Salvador Dali qui cite un vieux pêcheur de Cadaquès. Ce n’est pas une phrase sur la paresse, c’est une réflexion sur les inhibitions dans une société faite par l’homme mais pas pour l’homme.

50 ans après, cette phrase semble plus subversive que jamais. Notre société court de plus en plus vers l’efficacité et le rendement immédiat en mettant en marge les rêveurs. Or ce sont ces rêveurs là qui vont nous sauver de la grisaille de la vie.

Le prix SARAVAH s’adresse à des artistes émergents, auteurs–compositeurs, interprètes dont les démarches sincères et novatrices s’inscrivent dans la philosophie de Pierre Barouh, dénicheur de talents, qui inscriront leurs noms dans l’histoire comme : Brigitte Fontaine, Jacques Higelin, mais aussi dans d’autres genres musicaux avec Pierre Akendengue, Steve Lacy, Majhun, Jean-Roger Caussimon, Daniel Mille, Allain Leprest, Maurane, Bïa, David Mc Neil et tant d’autres...


Saravah Franco Folies
Sacem Franco Fans Idol